Arbres et altitudes

Arbres et Altitudes

Pourquoi y a-t-il peu d’arbres en altitude ?

En cette période d’hiver et de neige, nous avons enfin pris le temps de faire quelques recherches pour répondre à LA question que l’on se pose tous sur les télésièges… Pourquoi la végétation change-t-elle au fur et à mesure que l’on monte? Pourquoi les arbres sont-ils de plus en plus rares ?

En général, les conditions climatiques spécifiques à la montagne en font un territoire peu favorable pour le développement de la végétation. La limite de la flore arborescente représente la limite à laquelle un arbre peut se développer correctement sur un espace géographique déterminé. La période de végétation, moment pendant lequel un arbre se développe, est dépendante des conditions environnementales, par exemple le froid peut empêcher la pousse des arbres.

Attention, à première vue on pourrait penser que le froid est un facteur rédhibitoire à la présence d’arbre. Faux, car il faut savoir que les arbres savent très bien résister aux périodes de gel et froid intense pouvant aller jusqu’à – 60 degrés. En effet un arbre est capable de s’y adapter grâce au stockage de glucose et autres molécules protectrices. C’est donc pendant la période de végétation que la sélection naturelle s’opère.

La température doit se situer entre 5 et 7 degrés pour permettre le bon développement des racines. Dans le cas d’une période de végétation trop courte ou trop froide, l’arbre n’a pas assez d’énergie pour développer un tronc vertical (pour rappel, une plante est considérée comme étant arbre si le tronc est supérieur à 3m).

Qu’est ce que la zone alpine ?

Également appelé étage alpin, il s’agit de la zone de végétation située au-delà de la limite dite naturelle de la forêt. Comme vous l’avez sûrement deviné, cette appellation prend son origine dans les Alpes. Néanmoins, la zone alpine concerne tous les continents : on peut la rencontrer sur l’ensemble des montagnes du globe terrestre.

L’étage alpin est constitué de plantes basses présentant des caractéristiques communes. A quelle altitude la zone alpine se trouve-t-elle ? C’est là que ça se complique : selon les régions, elle se situe à des altitudes différentes, en voici quelques exemples :

  • 2600 mètres dans les Alpes côté Adrets
  • 400 mètres sous les latitudes tropicales
  • et seulement quelques centaines de mètres en Terre de Feu.

Pourquoi la limite de la forêt est-elle rarement une ligne droite ?

D’autres critères comme le vent, les déplacements de neige et la présence de certaines espèces de champignons influent. Les arbres, eux-mêmes, sont en concurrence. On peut observer ces variations sur le cliché ci-dessous.

La zone alpine
La zone alpine

Pour les chanceux qui partent au ski cet hiver, amusez vous à déterminer la zone alpine ! 🙂