Newsletter d’Atelier Gabrielle N°4

Bonjour à toutes et à tous !

Atelier Gabrielle vous souhaite une bonne année 2019 ! Le mois dernier, deux nouveaux sujets ont été traités : Ne jouons pas avec la santé de nos enfants et Mon beau sapin ; ils sont bien sûr toujours disponibles pour les retardataires 🙂 

Pour cette quatrième édition, nous avons décidé de mettre en place une série sur Consommer mieux au quotidien, notre premier sujet porte sur la livraison écologique.   

Le sujet du mois 

Eco-transports

Impensable il y a quelques décennies, l’achat sur internet est devenu monnaie courante aujourd’hui, il est possible d’y acheter à peu près tout. D’ailleurs pour la petite histoire, le premier produit vendu en e-commerce était un CD de Sting Ten Summoner’s Tales, cela remonte à 1994.

Dorénavant, nous sommes de plus en plus nombreux à effectuer nos achats sur internet. On estime aujourd’hui que près de deux tiers des français achètent régulièrement en ligne. Il n’y a plus de doute à avoir quant à l’avenir du e-commerce et l’intérêt de se pencher sur la gestion multicanal de la chaîne des approvisionnements. Ce nouveau mode de consommation fait d’ores et déjà partie de nos habitudes et cela ne semble pas prêt de s’arrêter.

Des millions de choses sont vendues chaque minute sur le net. Un va et vient continu de colis parcourent le monde pour rejoindre leurs destinataires.
Les nombreuses entreprises qui se sont spécialisées dans la livraison recourent à tous les moyens de transport possibles…. ce qui impacte sensiblement notre l’environnement. Face à ce constat, quelques sociétés tentent de trouver des solutions pour amoindrir leur empreinte carbone.

Pour son e-commerce, la France, au 3e rang européen, vise les 100 milliards de chiffre d’affaires en 2019. Elle compte plus de 37 millions de cyberacheteurs. Comment satisfaire une clientèle de plus en plus nombreuse et exigeante – livraison rapide, peu coûteuse, à son domicile – tout en respectant l’environnement?

Le e-commerce présente à première vue des avantages écologiques; puisqu’il réalise des économies de transports, ne nécessite pas d’utilisation d’énergie pour la mise en avant  des produits (éclairage, chauffage etc…). Plusieurs études (OCDE, Sia-Partners, INSEE…) ont démontré que la vente en ligne est plus économique et moins polluante que la vente sur place, à condition bien sûr de respecter certains postulats :

  • privilégier le transport terrestre au transport aérien;
  • limiter les retours marchandises vers le manufacturier;
  • limiter les déplacements de la part des particuliers.
Multi canal de livraison

Le dernier kilomètre de livraison alourdit le bilan carbone.

Vous ne serez certainement pas surpris de lire que le transport routier connaît une baisse depuis une dizaine d’années, en effet de nombreuses initiatives tendent à privilégier des modes de transport moins polluants pour limiter la pollution atmosphérique. Mais le rail, l’aérien et le fluvial sont évidemment inefficaces pour des livraisons en direct chez le particulier. C’est pourquoi le transport de marchandises participe à hauteur de 25 % aux émissions de CO2 en ville. En particulier dans les grandes métropoles (A Paris un véhicule sur cinq livre des marchandises). Des solutions surprenantes émergent pour contrer ce phénomène:

  1. “La foule” : la société Drivoo compte une armada de particuliers, 2500 plus exactement, à pied, en vélo, en voiture ou en transports en commun, qui livrent les commandes aux adresses situées sur leur trajet quotidien.
  2. Les bagages des voyageurs : du crowdshipping mais cette fois-ci à longue distance, proposé par des plateformes telles que Jwebi ou Fill Up My Luggage.
  3. Le coffre de votre voiture : Volvo, a développé un système d’ouverture sécurisée avec clé électronique permettant à un livreur de déposer le colis dans votre voiture.
  4. Les consignes des magasins : chez Décathlon par exemple vous pouvez récupérer votre colis dans une consigne.

Vous l’aurez donc compris, livrer de façon écologique n’est pas une mince affaire mais on peut déjà apprécier que ce thème soit au coeur des préoccupations.

L’actualité du mois 

Une fin d’année plutôt sportive chez Atelier Gabrielle !

Atelier Gabrielle a été aperçue sur les marchés de Noël parisiens!  

Au marché de Noël de la Maison Sainte Agnès nous avons pu vous présenter nos produits entre une séance de maquillage, un petit tour à la ferme pédagogique et une représentation de Guignol…

Au Hasard Ludique, nous avons été ravis (malgré le grand froid) de partager ces moments aux côtés de créateurs du 18ème arrondissement de Paris.

On a vraiment apprécié partir à votre rencontre, tester vos réactions sur nos produits et surtout nous enrichir de vos feedbacks ! Et on remercie ceux qui sont venus nous rendre visite 🙂

Prototype  

Atelier Gabrielle est fière de vous présenter la maison cabane sur pilotis, fabriquée à partir de bois massif de Frêne français. Il est possible de monter et démonter les éléments grâce à un code gravés sur chaque pièce, un jeu d’enfant ! C’est grâce à votre soutien, à nos collabs (et aussi à quelques heures de pratique 😉 ) que nous améliorons nos techniques et méthodes de conception nous permettant de diversifier nos produits. Vos enfants pourront apprendre en s’amusant avec ces ravissantes maisons.

Maison cabane sur pilotis
Maison Cabane sur pilotis

Le coup de coeur du mois 

Depuis l’enfance, Caroline est attirée par le dessin, la confection de petis objets, la couture. Habile de ses mains, elle pratique également pendant 4 ans la céramique. C’est donc naturellement qu’elle se dirige vers des études en graphisme. Tout au long de son cursus, elle effectue régulièrement du baby sitting, ses premiers pas dans le monde enfantin. Son attrait se confirme lors de ses différents stages chez Petit Pan, Omy et Sentosphère travaillant successivement sur des motifs textiles, des coloriages récréatifs… Actuellement en freelance, elle a plusieurs projets en cours; elle réalise la communication visuelle (affiche concert, réseaux sociaux) pour l’association Faut que ça Bourge ! Dès 2019 vous pourrez découvrir son coloriage géant chez Sentosphère, on a hâte… Elle est également à l’origine d’un livre éducatif interactif, pour Center Park, personnalisable pour chaque enfant créant un avatar à leurs images, et retraçant toutes leurs activités, idéal pour les souvenirs de vacances! Apprendre en s’amusant… Tiens cela nous rappelle quelque chose. En effet autour de cette vision commune Caroline et Céline décident de démarrer une collaboration. Caroline y voit le moment propice qu’elle attendait pour allier illustration avec démarche écologique. Céline quant à elle tombe sous le charme de l’univers de Caroline. Partageant également des valeurs communes, nos deux artistes aiment travailler la matière et sont dotées d’une grande créativité. C’est avec plaisir que Atelier Gabrielle vous présentera très prochainement leurs premières créations…

Réalisations de Caroline
Réalisations de Caroline

Le saviez-vous?

Le bois est un matériau vivant, on dit qu’il est hygroscopique c’est à dire qu’il a la capacité d’absorber ou de perdre de l’eau en fonction de la température et humidité de l’air. Ce phénomène ne cesse jamais, l’eau est stockée dans les vaisseaux du bois. Le bois peut gonfler ou alors se rétracter, modifiant ainsi son apparence. Selon son essence, il atteint un taux d’équilibre différent, par exemple 10 % pour le teck et 22 % pour le peuplier. Dépendamment de son utilisation (charpente, construction, menuiserie) le taux d’humidité sera différent : supérieur à 20 % pour la charpente et entre 10 et 12 % pour la menuiserie, 8% pour du bois en intérieur. Vous l’aurez compris c’est plutôt complexe…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.