Les nouvelles de l’atelier – Mars 2019

Comme vous l’avez remarqué notre newsletter a changé de nom mais nous gardons le même format. Le mois dernier deux nouveaux sujets ont été traités : Arbres et altitudes et Biodégradable, compostable ou recyclable ; ils sont toujours disponibles sur notre blog 🙂 

Dans notre série sur Consommer mieux au quotidien, ce mois-ci nous faisons découvrir la méthode BISOU.  

Le sujet du mois

La société de consommation a vu le jour dans les années d’après guerre. Après de longs moments de pénuries, des phases de restriction alimentaire, les nombreuses privations de la guerre ont laissé le moral au plus bas. Puis vient le temps de la reconstruction, on ne veut plus manquer de rien, l’opulence est gage de confort. L’achat suscite le plaisir et ne vient plus d’un simple besoin.

La publicité (ou réclame de son vieux nom) apparaît et permet rapidement d’augmenter les ventes et donc les profits. Elle s’immisce dans nos cerveaux et, sans que l’on s’en aperçoive, dicte nos envies.

Cette décennie marque le début de la société de consommation que nous connaissons aujourd’hui.

Si ce mode de consommation a permis à nos grands-parents d’oublier les temps difficiles de la guerre, elle est aujourd’hui synonyme de perte pour nos générations. La société de consommation a montré ses travers : en plus d’être l’une des causes de la crise climatique actuelle, elle nous a asservi au lieu de nous libérer.

Est-il possible de faire marche arrière ?


L’opulence et le confort font partie de notre quotidien. Ainsi, il paraît difficile d’abandonner ces « acquis ». Néanmoins face à l’urgence de la situation nous ne pouvons pas rester les bras croisés. Comment reprendre les rênes de sa consommation en alliant écologie, zéro déchet et économies ?

J’arrête de surconsommer ! 21 jours pour sauver la planète et notre portefeuille, écrit par Marie Duboin Lefèvre et Herveline Verdeken, nous donne les clés de la consommation responsable. Comment arrêter de surconsommer ? Que faire contre l’achat-impulsion ? Il est temps d’embrasser la planète !

Parce que la méthode BISOU a tout pour plaire.


B pour besoin : A quel besoin répond cet achat ? A quelle(s) émotion(s) est-il rattaché ? L’avons-nous acheté pour ressembler aux autres ?

I pour immédiat : Ce besoin est-il immédiat ou pouvons-nous prendre quelques jours de réflexion ? Est-ce un besoin temporaire ?

S pour semblable : Avons-nous déjà un objet similaire à celui-ci ? En quoi est-il indispensable ? En quoi est-il différent de ceux que nous possédons déjà ?

O pour origine : Savons-nous d’où vient ce produit ? Comment est-il fabriqué ? Adhérons-nous aux méthodes employées (le travail des enfants, le monopole des grandes industries au dépens de petits producteurs, les conséquences néfastes pour l’environnement)?

U pour utile : Quel sera l’usage de ce produit ? A quelle fréquence allons-nous l’utiliser ? Quel service cet objet nous rendra -t-il et pour quel servitude ?

L’objectif n’est pas de donner des leçons mais plutôt de s’aider les uns les autres. Cette méthode n’est pas révolutionnaire mais elle permet de se poser les bonnes questions. Car nous sommes tous concernés. Qui peut prétendre ne pas acheter de choses superflues ?

Et consommer moins c’est aussi consommer mieux, cela est bon pour notre bien-être et notre portefeuille 🙂

L’actualité du mois

Vous l’attendiez avec impatience (et nous aussi!!)
Notre plateforme e-commerce sera ouverte demain, samedi 2 mars ! On remercie notre talentueuse Marion pour son excellent travail.
Tous nos produits sont accessibles depuis notre site. On vous attend nombreux 🙂

Nouveaux produits en vue!

Nous nous sommes concentrés sur le thème de la naissance pour vous proposer de jolis coffrets-cadeaux.
Votre sœur, cousine, meilleure amie etc.. vient d’accoucher et vous souhaitez lui acheter un cadeau utile et éco-responsable? Atelier Gabrielle vous proposera très prochainement un coffret-cadeau, décliné en plusieurs versions, contenant les objets suivants :

  1. Une jolie attache-tétine, fabriquée à partir de perles de bois de hêtre et de perles en silicone, pour que bébé ne fasse pas tomber sa tétine par terre et s’amuse avec les perles. Voir les photos ci-dessous. 
  2. Un petit copain (oiseau, chouette, écureuil ou singe) en bois massif décoré avec un joli noeud en coton bio fabriqué artisanalement pour que bébé fasse ses dents et se chatouille le nez avec le petit morceau de tissu.
  3. Un jouet pour familiariser bébé avec le toucher : un animal (oiseau, chouette, écureuil ou singe) en bois et un bracelet en perles de bois de hêtre.
  4. Une chaîne de poussette, réalisée avec des perles de bois de hêtre, des perles silicone, du bois massif et du coton bio, pour que bébé s’amuse en se promenant.
  5. Une guirlande décorative (que vous connaissez déjà ;)) en motif Liberty pour accrocher les photos et petits souvenirs dans la chambre de bébé.

Il sera possible d’acheter soit le coffret naissance ou les objets à l’unité. Rendez-vous sur notre plateforme e-commerce pour connaître les prix/pour plus d’informations.

Le coup de coeur du mois

Le Liège sous toutes ses formes !

Agglolux, une entreprise familiale créée en 1929 dans le sud-ouest de la France (dans les Landes), est spécialisée dans le Liège. Son savoir-faire est reconnu depuis des décennies pour la fabrication de liège aggloméré en plaque ou en rouleaux.

Qu’est ce que le liège aggloméré ? Le liège aggloméré est un matériau recyclé et recyclable (voir photo), il garde toutes ses qualités et ne se détériore pas avec le temps. Il supporte très bien l’humidité, ne se déforme pas et n’attire pas les insectes. En résumé le liège est un excellent isolant thermique et acoustique et surtout écologique, il très répandu pour les travaux de rénovation énergétique. Ainsi,
Agglolux intervient aussi bien en isolation qu’en aménagement intérieur allant du simple mobilier d’usage au remaniement complet d’une pièce (voir photos).

Une future collaboration est en cours, pour l’instant c’est secret défense mais promis vous serez vite informés 😉

Le saviez-vous ?

« Pop »
Ce doux bruit provoqué par l’ouverture d’une bouteille de vin nous est familier. Mais savez-vous comment sont fabriqués les bouchons en liège ?

Le liège, dont le nom scientifique est le suber, est naturellement présent sur le chêne-liège en couche épaisse. En effet, cette couche, plus communément appelée écorce sur les autres arbres, sert de protection contre les agressions extérieures telles que le feu, les variations de température, les parasites…

En moyenne il faut 45 ans pour obtenir les planches de liège. S’ensuivent des phases de séchage et bouillage puis de stockage dans une pièce sombre à 30 degrés où l’hygrométrie atteindra 100%.
Enfin, la dernière étape, celle de tubage, donne la forme que nous lui connaissons.

Les bouchons en liège !
Les bouchons en liège !